Hersberg / Altrier, "Bildchenskuescht"

le chêne la vierge Marie
Le chêne la vierge Marie

A quelques dizaines de mètres au nord de la route E27, en contrebas du chemin reliant Altrier à Hersberg, se trouve un chêne extraordinaire, monuement classé, qui constitue le plus gros arbre du pays. Il présente un diamètre de 236 cm et atteint une hauteur de 23 m. Son âge dépasse certainement 300 ans.

A 1,35 m du sol s’ouvre une niche fermée par un grillage en fer forgé. La cavité abrite une statue de la vierge Marie qui a été échangée plusieurs fois au cours des siècles. L’image la plus ancienne actuellement conservée reproduit le modèle habillé de la Consolatrice des Affligés vénérée à Luxembourg. Notre-Dame de Hersberg est appelée « Maria im Walde - Hülfe in der Noth ».

L’origine de ce culte reste entourée de mystères. La tradition rapporte qu’au 18e siècle deux jeunes garçons auraient été foudroyés sous le chêne et que leur compagnon rescapé aurait installé la statue en signe de reconnaissance.

Il est cependant plus vraisemblable que la statue de la Vierge remplace une divinité païenne invoquée ici à l’époque romaine et même bien avant. Il pourrait s’agir d’une substitution comme également à Luxembourg St-Quirin et à Troisvierges.

Bibliographie :

  • Administration des Eaux et Forêts, Musée National d’Histoire Naturelle, Les arbres remarquables, Luxembourg 2002

  • Engling J., „Maria im Walde“ zwischen Altrier und Hersberg, dans Publications de la Société pour la Recherche et la Conservation des Monuments Historiques XV, Luxembourg 1859, pages 180-198

  • Id., Unsere Marienbäume, ib. XVI, 1860, pages 95-118
Dernière mise à jour