Helpert, Chapelle St-Jean-Baptiste, Fontaine St-Willibrord

Site aujourd'hui classé, l'enceinte fortifiée aménagée en haut de la colline semble remonter à la préhistoire.

La source a certainement servi de lieu de culte à l’époque gallo-romaine. Des ex-votos trouvés dans les alentours immédiats attestent ce fait. Au 17e siècle, Alexandre Wiltheim a encore vu sur place un autel avec les représentations d’Hercule, de Cérès et d’Isis.

Dès le 9e s., l’abbaye Ste-Irmine de Trèves possède des terres à Helpert et l’église qui s’y trouve sert de paroissiale à plusieurs villages des environs. Il y avait également un cimetière et une grande foire annuelle. En 1773, la paroisse est transférée à Buschdorf. La chapelle actuelle date de 1889, le chemin de croix de 1919.

Chapelle St Willibrord
Chapelle St Willibrord

La tradition populaire rattache à la source jaillissant dans une petite chapelle au nom de st Willibrord. Sa statue en pierre est placée à côté de l’édicule.

Le lundi de la Pentecôte, veille de la procession dansante à Echternach, se déroule un pèlerinage en l’honneur du saint à Helpert.

Depuis le 17e s., le clocher de l’ancienne paroissiale servait de logis à un ermite. Vers 1735, la construction d’une maison près du cimetière permettait même d’abriter deux religieux.

Bibliographie :

  • Staud R.-M., Reuter J., Die kirchlichen Kunstdenkmäler der Diözese Luxemburg, Dekanat Mersch, Hémecht 1934, I

  • Thiel B., La vie érémitique au Duché de Luxembourg aux 17e et 18e siècles, T’Hémecht 1954
Dernière mise à jour