Junglinster, Eglise St-Martin

Monument classé

Construite de 1772 à 1774, l’église qui se distingue par ses vastes dimensions servait de paroissiale à un grand nombre de villages des alentours. Les plans, inspirés surtout pour l’agencement de l’intérieur de l’église de la Trinité à Luxembourg, peuvent être attribués à Paul Mungenast d’Echternach.

Pendant des siècles le sanctuaire servait de nécropole aux seigneurs de Linster résidant à Bourglinster. Les styles des monuments funéraires s’étendent du gothique tardif jusqu’au néo-classique.

Le maître-autel en bois revêtu de polychromie date de la fin du 17e s.. Il provient du couvent noble de Marienthal et a été réalisé en majeure partie par Jan van der Steen de Malines.

La chaire de vérité est en style rococo, et provient de l’atelier des Calteux.
L'autel latéral droit fut offert en 1634 par Jean-Guillaume de Metzenhausen, chanoine des cathédrales de Trèves et de Spire. (Il provient du château de Bourglinster)
L’orgue, dont le buffet a été réalisé à la fin du 16e et au 18e s., provient aussi de Marienthal.
Les peintures murales d’Ignace Millim ont été fortement restaurées.
Enfin, autour de l’église s’étend l’ancien cimetière, qui a conservé un grand nombre de croix tombales anciennes.

Des travaux de rénovation sont en cours jusqu'en automne 2010.

Bibliographie :

  • Schmitt G., L’église paroissiale de Junglinster, in Les Cahiers Luxembourgeois 1954, no de Noël
  • Weicherding-Goergen B., L’église paroissiale de Junglinster, Luxembourg 1974
Dernière mise à jour