Vianden, Chapelle de la Sodalité Mariale

Inscrite à l’Inventaire supplémentaire

La chapelle de la Sodalité Mariale
L'autel de la chapelle

En 1736, les Trinitaires fondent à Vianden la Sodalité Mariale, une confrérie destinée à approfondir la vie spirituelle des hommes et des jeunes gens. En 1738, la fondation est reconnue et confirmée par le pape Clément XII. Les membres de l’organisation se retrouvent régulièrement pour des pratiques de dévotion.

En 1761, la Ville et la Sodalité disposent des moyens nécessaires pour faire construire au-dessus de l’école, située près du cimetière et du couvent, une petite chapelle. Les travaux sont confiés au maître-maçon Johannes Hell, originaire du Tyrol.

Une niche surplombant la porte d’entrée abrite une représentation de l’Immaculée Conception marchant sur le croissant de lune et le serpent. La figure centrale du retable reprend le même thème. Les statues de st Joseph et de l’Ange gardien renvoient à d’autres points forts de la piété baroque.

La chapelle de la Sodalité Mariale
La chapelle de la Sodalité Mariale

Bibliographie :

  • Bassing P., Vianden in seinen Kirchen, Kapellen und sakralen Kunstschätzen. Luxemburg, 1983.
  • Schmitt M., Vianden - Kirchen und Kapellen. Regensburg, 1997
Dernière mise à jour